Joomla Template by Create a Website

Allocution du président pour la 20ème édition

Publié le mercredi 28 janvier 2015

Allocution de Laurent Maerten, Président du comité d’organisation Orc’idée 2014

 

Attention : seuls comptent les propos effectivement exprimés le 11 octobre 2014 à la Salle des Remparts à 22h03

 

Monsieur le syndic,

Madame la médiatrice culturelle,

Chers anciens membres du comité d’organisation d’Orc’idée,

Chers amis acteurs du monde ludique francophone,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec fierté et le plus grand plaisir que le comité d’organisation vous accueille à cette 20ème édition d’Orc’idée, ici à La Tour-de-Peilz, où l’esprit ludique est si présent.

Déjà en 1987 et 1988, lors de journées ouvertes au public, le Musée alors tout jeune avait proposé à différents clubs de présenter leurs activités. Alors adolescent, j’y ai découvert des jeux comme le pente, l’othello, peut-être même l’abalone. Mais aussi un autre type de jeux, encore peu connus sur la Riviera: les jeux de rôle, et mes premières parties de Star Wars et de Paranoïa.

Le club qui les présentait s’appelait L’ombre du dé, et il devait dominer la scène lausannoise durant une quinzaine d’années, et laisser aux générations suivantes la convention lausannoise ou lémanique - selon les années - de jeu de rôle, de simulation et de plateau, qui allait devenir Orc’idée.

C’est en effet L’ombre du dé qui a posé les bases de la manifestation, tout d’abord seul au Centre paroissial d’Ouchy en 1990, puis en 1992 avec le club Kaork de Moudon, hôte de la première édition dénommée Orc’idée, qui est la combinaison osée des noms des deux clubs.

Le 9 décembre 1994, alors que le jeu de rôle - en particulier – connaissait en Suisse romande son apogée, avec notamment les mythiques éditions des rendez-vous d’automne au Château d’Yverdon, 4 clubs, sur la trentaine existant à l’époque, unissaient leurs forces pour créer à Dorigny, sur le campus universitaire, l’association éponyme Orc’idée.

A l’Ombre du dé et à Kaork s’ajoutaient les clubs Argh, du Nord de Lausanne, et La Geste ludique, de Clarens. En était le premier président Vincent Mottier, ancien parmi les anciens, et votre serviteur en fut le premier secrétaire…

Forts de ces renforts et des expériences passées, l’association jeta son dévolu sur l’Ecole polytechnique fédérale, qui devint pour de nombreuses éditions le lieu de ralliement annuel des rôlistes vaudois et au-delà !

Les forces vives évoluèrent, une centaine d’orgas différents et 7 présidents, les clubs organisateurs changèrent de même (Orc’idée eut un temps deux clubs de La Tour-de-Peilz parmi eux – toujours l’ancrage ludique boéland: Et pour quelques points de vie de plus et Les Cent Guignols Lents), et de grandes pages s’écrivirent : invités prestigieux, entre autres Croc en 1998, le Naheulband en 2004, Olivier Caïra en 2013, et cette année Jérôme Larré, Le Grümph et Jérôme Bianquis; des parties par centaines ; des animations par dizaines, dont l’inénarrable gobage de flans du Space Fridge, club lausannois tout ce qu’il y a de plus vivant.

Dans la rubrique Anciennes éditions de notre site internet, nous avons rassemblé quelques éléments des éditions passées, dont certains visuels parfois décalés… Et dans cette salle même, ce sont les orgas de ces éditions passées qui nous ont fait le plaisir de se joindre à nous […présentation]

Et 2014 alors ? Nouveau lieu, nouvelle saison. Nouvelle dynamique ?

Si combiner les forces de notre convention et celles du Musée suisse du jeu a toujours pu apparaître pertinent, la taille et le format d’Orc’idée rendaient le projet délicat.

C’est pourquoi le comité remercie d’autant plus l’équipe du Musée et sa médiatrice Jennifer Genovese d’avoir permis de concrétiser cette évidence grâce à la mise à disposition non seulement des salles du rez-de-chaussée du musée, mais également la splendide salle des Remparts et ses multiples usages possibles, qui fut en 1998 déjà – clin d’œil - le cadre de l’unique convention de jeux de simulation de la Riviera.

Il me reste enfin à remercier les membres de l’actuel comité, et nos aides si précieux, ainsi que tous les MJs, animateurs, responsables de stands et invités qui permettent à la scène ludique romande de compter année après année un événement unique en son genre, et reconnu comme tel.

Animations avec le Musée du Jeu

Publié le mardi 12 août 2014

Jeu de plateau et Wargames

Wings of war proposé par Stéphane Cardinaux

Jeu de combat aérien de figurines mettant en scène des biplans, des bombardiers, des ballons et un dirigeable durant la première guerre mondiale. Jeu au mécanisme simple, expliqué en quelques minutes, et promettant de nombreux rebondissements. Débutants bienvenus.

Horaire: Samedi 11 octobre à 12h, 13h et 15h. Durée: 1h

 

Jutland proposé par David Ogea

Jutland est un jeu de stratégie navale d'Avalon Hill reconstituant la bataille du Jutland (Skagerrakschlacht pour les Allemands) des 31 mai et 1er juin 1916.
Cette bataille titanesque fut l'engagement de navires de guerre le plus important depuis la bataille de Trafalgar en 1805.
Serez-vous à la hauteur de Sir John Jellicoe, Sir David Beatty, Reinhard Scheer et Franz Hipper ?
Les pions originaux sont remplacés par des miniatures de bateaux au 6'000ème pour la reconstitution des batailles.

Horaire: Samedi 11 octobre à 14h et dimanche 12 octobre à 10h. Durée: 3h

 

Guns of August proposé par Pierre Miranda

Démonstration d'un wargame sur carte sur la 1ère Guerre Mondiale.
Les personnes intéressées sont cordialement invitées à observer la partie et discuter avec les joueurs pour en apprendre plus au sujet des wargames.

Horaire: Samedi 11 octobre à 11h. Durée: 15h

 

Paths of Glory proposé par Lopo Metello

Simulation de la Première Guerre mondiale par Ted Raicer. Les mouvements des armées se font point par point sur une carte de l'Europe de 1914 et les activations des dites armées sont décidées par les cartes d'opérations/ événements en main.

Horaire: Samedi 11 octobre à 11h. Durée: 12h

Jeu de rôle

Crimes proposé par Les Écuries d'Augias

Crimes est un jeu de rôles d'enquêtes horrifiques ayant lieu à la Belle Epoque (années 1870-1914). Spécialement pour la convention, vous jouerez un scénario qui vous emmènera dans les tranchées, investiguant sur de mystérieux assassinats d'officiers français. Cependant, la guerre happe tout le monde, et vos personnages risquent fort d'être embrigadés plus que de raison...

 

L'Appel de Cthulhu proposé par Cyril Loizeau

Partie sur deux tables avec trois MJs sur le thème de la première guerre mondiale. Il s'agit d'une adaptation du scénario "No man's land" en multi-table.

Des soldats américains et anglais, qui participent à une grande offensive en Argonne en septembre 1918, vont être confrontés à des événements fantastiques liés au mythe de Cthulhu.

 

Initation au jeu de rôle proposé par Dimension Dé

Une activité pour tous les petits et les grands qui aiment inventer leurs propres histoires! Sorte de conte à plusieurs empruntant à l’improvisation, le jeu de rôle vous fera vivre de grandes aventures avec une simple feuille de papier et un crayon. Échappez à l’apocalypse zombie, résolvez des enquêtes et pourfendez des dragons tout en étant confortablement assis autour d’une table. 

Nous vous proposons de venir tester avec nous de courtes parties de jeu de rôle. Pour jouer, il suffit de vous présenter à l’accueil du Musée, seul ou avec des amis. Tout le matériel sera fourni.

Horaire: Samedi 11 octobre à 12h, 13h, 14h, 15h et 16h. Durée: 30min

 

GN

Murder Party proposée par JDR Poly

Une murder party se caractérise par la prééminence de la réflexion et du dialogue sur l'action. Chaque joueur devra jouer le personnage qui lui aura été attribué durant la partie, un peu comme au théâtre.

Le QG belge de Chaudfontaine est actuellement en cours de réaménagement, suite à l'attaque allemande du 14 au 15 août 1914, mais de nombreux travaux seront encore nécessaires pour le rendre à nouveau opérationnel. Dans l'intervalle, le nouveau commandant de la PFL, le Colonel PERRY, a pris l'initiative d'y organiser les commémorations du premier anniversaire de l'armistice pour rendre hommage par la même occasion à ses 250 défenseurs tragiquement disparus.

JDR'idée 2014

Publié le lundi 30 juin 2014

JDR'idée 



Après les conférences passionnantes de l'année 2013, JDR'idée s'est également mis sur son 31 pour vous proposer un trio d'invités de haut vol. Pour ceux qui ont manqué le live, vous pouvez retrouver les conférences en vidéo sur le net!

Au menu:
- Jérôme "Brand" Larré.
Auteur, éditeur et traducteur, il a notamment remporté le GROG d'or 2011 avec Tenga et assuré la traduction de RyuuTama.

Qui nous a parlé de "La grammaire du JdR : comment les jeux parlent aux joueurs"

 


- Le Grümph.
Auteur, illustrateur, traducteur, éditeur... la liste est longue. Citons, entre autres, Oltrée! (GROG d'argent 2014) et Les Mille-Marches.

Pour nous présenter "Structure et improvisation en bac à sable".

 

 



- Jérôme Bianquis.
Président de l'association du GROG. Déjà présent l'année passée pour nous parler de souscriptions, cette fois il nous a proposé d'explorer "les jeux les plus bizarres du GROG".

 


Merci aux intervenants et au public!

Le Comité

JDR'idée 2015

Publié le lundi 30 juin 2014

JDR'idée 

 

JDR’idée c’est trois invités et une réflexion autour du JDR, ses mécanismes, sa pratique, sa création et ses joueurs. Cette année c’est aussi une atelier de création de jeu et un atelier de création de scénario.
 
 
18h-19h Un scénario de jeu de rôle, ça existe?
Par Eric Nieudan, romancier, co-auteur de jeux (Archipels, Post Mortem et Lanfeust de Troy) et traducteur (Feng Shui)
 
Eric s'intéresse aux points communs et aux différences entre les formes d'écriture qu'il pratique : jeu vidéo, bande dessinée, littérature et jeux de rôles. En se posant la question de l'existence du scénario en JdR, il espère apporter du grain à moudre aux trolls pour les années à venir.
 
 
19h15-20h15 Le meneur de jeu (presque) sans filet
Par Antoine Boegli, éditeur et co-auteur (Nightprowler, Tigres Volants, Vermine) chez 2d Sans Faces
 
Tout les meneurs de jeu improvisent, c'est dans leur nature. Mais comment est-ce que l'improvisation fonctionne après-tout ? Est-ce que préparer un scénario à l'avance est le contraire de l'improvisation ? Que faire si on n'a justement rien préparé et que devant nos pieds s'ouvre un abîme de surprises et d'inattendus ? Dans cette conférence, nous parlerons de contexte, d'habitudes, d'exercices, de règles de jeu (et des contraintes narratives qu'elles apportent) et j'espère donner à l'auditoire une collection d'outils utiles pour affronter l'imprévu et les capacités étonnantes des joueurs à sortir des rails...
 
 
20h30-21h30 La grille d'analyse de la Forge
Par Christoph Boeckle, longtemps responsable du forum Silentdrift, également auteur (les petites choses oubliées, innomables)
 
Un survol des réflexions sur le jeu de rôle développées dans les années 2000 par des participants au forum The Forge, en particulier leur manière d'analyser la pratique du JdR et comment cela a pu se retrouver dans leurs jeux.
 

Newsletter

Partenaires

Recherche