Édition 2003

Une forme erre dans la nuit, seule avec ses souvenirs. Qu'elle soit un preux chevalier, un archéologue fouillant les mystères du passé, un magicien en quête de connaissances, un soldat en proie aux horreurs de la guerre ou un informaticien lançant sa conscience à travers la toile de la Matrice, ses pensées s'entremêlent à la lueur de la lune. Le passé se mêle au présent, faisant resurgir des fantômes oubliés. Ses yeux scrutent inlassablement les ténèbres en quête d'un signe, d'une réponse à ses interrogations. Mais ne cherche-t-il pas autre chose ? Peut-être est-ce seulement le repos, l'oubli, ou alors... le pardon ?

Quoi que ce soit, son errance le mènera les 5 et 6 avril 2003 à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, où il découvrira alors la 11ème convention lémanique de jeux de simulation, Orc'idée 2003 : Rédemption.

Y trouvera-t-il ce qu'il cherche ? Nul ne peut le dire. Mais il y trouvera assurément :

- Une cinquantaine de parties de jeux de rôles, mêlant tous univers, époques et contextes au gré de l'imagination fertile des meneurs de jeux, disséminées sur les 2 jours. Avec à l'honneur cette année les parties multitables.

- L'équipe de 'Nam 68 présentera son jeu de rôle ayant comme cadre la guerre du Viêt-Nam et y animera plusieurs parties de démonstrations.

- L'équipe de 2 Dés sans Face, maison d'édition suisse, proposera une surprise basé sur son jeu : La Noire Essence.

- Le Pool d'Improvisation du Poly, qui y donnera une de ses fabuleuses représentation devant un public ébahi, attentif et surtout hilare.

- Des jeux de cartes à collectionner, où 2 tournois se dérouleront, l'un de Magic the Gathering, l'autre du Livre des 5 Anneaux.

- Des wargames et jeux de plateau durant lesquels chacun redoublera de stratégie, d'audace et de chance (et parfois de coups tordus) pour s'imposer. Avec une partie de démonstration de Confrontation.

- Un Clay'o'Rama, durant lequel une foule en furie assistera aux combats sans merci de monstres en pâtes à modeler.

- Les Français de Rune Digital qui présenteront leurs fanzines sur les JDRs.

- De nombreux stands (ventes, démonstrations, expositions, etc...), et d'autres surprises...

Le site est facile d'accès par diligence ou autres transports en commun et possède de nombreuses places où laisser reposer sa monture. Une obole de 8.- sera nécessaire afin de traverser le portail, qui sera fermé entre minuit et 6 heure. En plus de l'aventure, il y sera possible de trouver de quoi de se restaurer et d'y prendre un peu de repos.

Et vous... qu'y trouverez-vous ?