Joomla Template by Create a Website

X-Card

Publié le mardi 20 février 2018

Qu'est-ce que c'est ?

La X-Card est un outil créé par John Stavropoulos pour permettre à un·e participant·e au jeu d'enlever un élément qui lui pose problème. Cet outil est un joker pour le cas où l'improvisation inhérente au jeu de rôle emmènerait la partie dans une direction mettant mal à l'aise un·e joueur·se (puisque le but reste toujours que tout le monde se fasse plaisir d'un bout à l'autre de la partie).

 

Comment ça marche ?

Les raisons d'employer la X-Card sont multiples et toujours bonnes. Voici quelques exemples :

  • Les parents de Pierre sont fraîchement séparés suite à une aventure extra-conjugale peu discrète. Lorsque le·la MJ annonce qu'un PNJ est surpris en flagrant délit d'adultère, cela rappelle à Pierre sa situation familiale délicate. Il brandit la X-Card pour ne pas cesser de s'amuser.
  • La soeur de Fatima vient de faire son coming-out. En début de partie, un·e joueur·euse annonce qu'il·elle compte faire de son personnage une caricature d'homophobe intolérant, mais Fatima saisit la X-Card car elle ne se sent pas prête à rire de cela.
  • Xurgl est pathologiquement arachnophobe. Quand le groupe de PJs entre dans une cave infestée d'araignées géantes et que la·le MJ présente à la table une illustration plus vraie que nature des créatures en question, Xurgl pose sa tentacule sur la X-Card pour s'éviter une crise d'hyperventilation.

À noter que si nos exemples vous offrent un contexte, cela ne signifie aucunement qu'il est nécessaire de justifier l'utilisation de la X-Card. Vous pouvez le faire, mais vous pouvez aussi simplement dire "ne parlons pas de [ce sujet]" en invoquant la X-Card et compter sur le savoir-vivre du reste de la table pour passer à autre chose.

 

Est-ce bien nécessaire ?

Sans aucun doute, et ce même si la X-Card passera toute la partie sur la table sans servir. Sa seule présence est un rappel que nous sommes entre êtres civilisés et pouvons compter sur la compréhension des autres, et ce quel que soit le nombre d'appendices de nos partenaires de jeu.

Notons de plus que la X-Card est particulièrement utile en convention, car on va se retrouver à jouer avec des inconnu·e·s et que des problèmes qui ne surviennent pas avec notre équipe habituelle peuvent se manifester. Prenons pour cela l'exemple d'Alex qui boîte et a de méchants flashbacks suite à un accident de la route. Sa table habituelle, ayant joué une partie de la campagne dans sa chambre d'hôpital, le sait et ne parle tacitement jamais de tels accidents. Mais si Alex s'inscrit à une partie à Orc'idée avec des inconnu.e.s, les joueur·se·s et le·la MJ ne peuvent pas le savoir et la X-Card servira peut-être à Alex.

 

Comment l'introduire à la table ?

Il est recommandé aux MJs de présenter la X-Card en début de partie (en s'inspirant si besoin de l'excellente page descriptive du site d'Orc'idée). Si le·la MJ ne le fait pas et qu'un·e joueur·se propose de l'utiliser, cela ne change ni l'utilité ni l'utilisation de la X-Card et prouve simplement que les MJs ne peuvent pas toujours penser à tout et que le jeu de rôle n'existe que par la collaboration de toute la table.

Voici un exemple de présentation de la X-Card par un.e MJ : "Vous avez choisi ma table et cela m'emplit de joie. J'ai cependant aussi un peu peur des idées horribles qui peuvent sommeiller en nous, raison pour laquelle je mets sur cette table cet objet [le·la MJ présente au groupe la superbe X-Card récupérée à l’accueil d'Orc'idée]. Si vous proposez quelque chose qui me met mal à l'aise, je désignerai la carte comme joker pour annuler votre proposition. Vous pouvez bien entendu faire de même si mes paroles ou celles des autres vous posent problème. Attention cependant, la X-Card ne sert pas à changer le scénario génial que je vous ai préparé, mais à l'adapter légèrement pour éviter les éventuelles thématiques gênantes. J'espère que cet outil ne servira pas, mais si ça devait être le cas, je sais que cela ne nous empêchera pas de passer un excellent moment."

 

Nota Bene